LE DOJO

 

SHORIN RYU

KOBUDO

IAIDO

 

JOURNAL DU DOJO

STAGES - SEMINAIRES

LIENS

ALBUMS

 

 

 

 

 

Dojo OKINAWA TE TRADITIONNEL

shuritefrance@yahoo.fr

Adresse du dojo :
Rue Just Pingand
Sous sol de l'école maternelle
70300 St SAUVEUR

Le Dôjô est un lieu de travail.

Littéralement, dôjô signifie voie et lieu (道場).
Le dôjô est donc lieu réservé au travail lié à la voie choisie.

Le dôjô OKINAWA TE TRADITIONNEL est depuis de nombreuses années sur la voie d'une recherche d'authenticité dans la pratique du karatedô.

Le dôjô «  Shito ryu Luxeuil » a été créé le 18 mai 1978, par LAMBOLEY André Sensei. C’est le 7 juillet 1984 qu’il prend son titre actuel « Okinawa te traditionnel ».
Le 16 juillet 1996, André LAMBOLEY sensei décide de se retirer et remet la responsabilité technique du dôjô à Patrice MERCKEL, son élève depuis 1984.

Durant de nombreuses années, de 1978 à 1998, le dôjô est resté fidèle à la pratique du style Shito ryu karatedô:

- Sankukai de Yoshinao Nanbu sensei
- Hayashi ha Shito ryu de Hayashi Teruo sensei
- Seinshinkai de Soke Kuniba

Pour s’orienter, en 1998, vers le Shuri te d’Okinawa (Courant Shorin) avec pour référence NAKAMURA Yoshio Sensei, 10eme dan, via Guy JUILLE Sensei avec qui le dôjô a travaillé plusieurs années.

Le 14 juin 2003, les statuts sont modifiés afin de fixer l’orientation culturelle de l’association.

Le dôjô est actuellement dirigé par Patrice MERCKEL, rokkudan karatedô (Renshi DNBK), rokkudan iaïdô (Kyoshi DNBK), sandan kobudô.

Depuis septembre 2008, Patrice MERCKEL est membre, ainsi que le dôjô OKINAWA TE TRADITIONNEL, de la fédération "World Okinawa Shorinryu Kyudokan Karatedô" dirigée par Oscar Masato HIGA Hanshi.

Il est representant en France du dôjô Kyudokan, nommé par Oscar Masato HIGA Hanshi.

Parallèlement à  la pratique du karatedô Shorin ryu, les membres du dôjô peuvent pratiquer les Kobudô d’Okinawa avec Seisuke ADANIYA sensei (hachidan) et le Iaidô.

Le dôjô entretien des liens étroits avec d’autres groupes, associations, fédérations ou académies dont la philosophie et l’éthique sont conformes aux énoncés des statuts :

Le DAÏ NIPPON BUTOKU KAÏ (DNBK) : Le dôjô est reconnu par cette prestigieuse association dont le honbu dôjô est le butokuden de Kyoto. Les yudansha du dôjô en sont tous membres.

SHINGITAÏ RYU : Académie créée par Patrick DIMAYUGA Hanshi.

V.A.K (Verband Asiatisher Kampfkünste) : Fédération allemande regroupant  plusieurs associations, dôjô de pratiques et obédiences différentes. Le dôjô Okinawa te est reconnu par la VAK et représentant en France.

 

STATUT JURIDIQUE DU DÔJÔ

N° Association : 0701002481

OKINAWA TE TRADITIONNEL n'est pas une association d'activités sportives. Elle revendique la reconnaissance culturelle des pratiques martiales.

Ce statut d'association culturelle lui a été reconnu par l'Ambassade du Japon en France.

LES STATUTS

 L'association a pour objet :

•  La pratique des arts martiaux traditionnels japonais et okinawaïens : Okinawa te, Kobudô, Iaidô…

•  Promouvoir ces arts martiaux dans un cadre uniquement et strictement culturel, excluant toute forme de compétition sportive.

•  Propager et faire connaître l'éthique d'un dôjô à travers la création de liens avec les arts traditionnels japonais.

•  Ouvrir une réflexion sur les arts martiaux : Histoire, éthique…

LES HORAIRES DES COURS

Mardi 18h à 19h30 Karatedô Cours enfant Dôjô à Saint Sauveur
Mardi 19h30 à 21h15

Karatedô Cours adultes

Dôjô à Saint Sauveur
Jeudi 19h30 à 21h15 Karatedô Cours adultes Dôjô à Saint Sauveur
Vendredi 20h à 22h Kobudô Gymnase des Merises à Luxeuil les Bains
Dimanche 9h à 11h Iaidô Dôjô de Saint Sauveur

 

 

 

 

L'association a protégé :
- Son logo
- Son hanko
- D.A.N. (Degré en Art Nippon)